Une journée exceptionnelle !

Et voilà, c’est fini et c’était super !

 

Le 9 juin est une journée que j’attendais depuis plusieurs semaines comme toutes les amies de l’Association “Les Tri’Copines de Villemur”.

En fait, il s’agit de la Journée Mondiale du Tricot qui a toute son importance à mes yeux car j’y retrouve mes copines et je passe une super journée en découvrant de nouvelles activités, des métiers anciens, l’art floral, etc.  Pour la 2ème année consécutive, Charlotte, la Présidente de l’Association Les Tri’Copines de Villemur, en partenariat avec la mercerie de Florence Cavasin “De perles et de Soie”, ainsi qu’une grosse partie des membres se sont investis dans l’organisation de cette grande journée : recherches de dons, publicités, choix du thème pour la décoration de Villemur, gestion des inscriptions des exposants du Marché des Créateurs, et bien d’autres objectifs à remplir pour que cette journée soit une véritable réussite. Et pour cela Charlotte ainsi que ses membres ont excellé dans la Danse du Soleil. Elles ont toutes réussi car le soleil n’a pas été avare de ses rayons et la chaleur était bien au rendez-vous.

Une grande tombola était organisée par Les Tri’Copines. L’objectif : trouver le poids exact du pompom géant que les Tri’Copines ont confectionné au cours de différents ateliers grâce aux dons de laine.

De nombreux lots ont été mis en jeu et j’ai d’ailleurs gagné le 4ème lot. Celui-ci fera partie d’un prochain article.

A votre avis, combien pesait cet énorme pompom préalablement pesé chez le vétérinaire de Villemur ?

Allez, je vous donne la réponse : 26,300 kgs.

Après une matinée bien remplie, il fallait bien se restaurer. Alors, rendez-vous au Bar le Saint-Jean pour un repas entre copines.

Je voulais absolument rencontrer une personne que je suis sur Facebook ; malheureusement, elle venait juste de quitter son stand à mon arrivée.  Palaluna file sa laine et la teinte naturellement.

Sur la place de la Mairie, on pouvait rencontrer d’autres créateurs comme Petite Biounette dont je suis fan, je trouve adorable toutes ces créations qu’elle dessine et fait ensuite imprimer sur tissus. Voici mes achats d’ailleurs.

Je ne sais pas encore de quelle manière je vais les utiliser mais je trouverai certainement. J’adore ses dessins. N’hésitez pas à visiter sa page, je suis sûre que vous y trouverez votre bonheur.

Charlotte m’avait informée que des dentellières aux fuseaux seraient présentes et j’étais impatiente de les rencontrer. Autant quand j’étais jeune, je ne ressentais aucune passion pour la dentelle aux fuseaux, je trouvais ça ringard. Mais depuis plusieurs années, j’éprouve le besoin de découvrir cette si belle activité. A voir le stand des dentellières qui ont fait un très long déplacement pour participer à cette journée, je ressens un profond respect pour le travail effectué, c’est tellement beau, tellement fin. Je sais qu’il faut beaucoup de patience et malgré tout, j’ai envie d’apprendre. J’ai d’ailleurs contacté l’Association des Dentellières du Sud-Ouest auprès de qui j’espère trouver les informations pour suivre une formation.

Encore sur la place, parmi les 50 créateurs, j’y ai retrouvé ma copine Caroline qui confectionne des sacs, des lavettes, des petits coussins pour nettoyer vos téléphones, vos lunettes. Elle tricote également des petits grattoirs à vaisselle qui remplacent ceux que l’on retrouve en grande surface. Caro recycle également ses vieux tee-shirt et plutôt que d’acheter le trapilho qui a un certain coût, elle en fait des sacs et autres articles présents sur son stand. J ai d’ailleurs un achat sur son stand et en cadeau elle m’a offert un grattoir à vaisselle.

 

J’ai retrouvé également Françoise et ses doudous, ses sacs et d’autres stands tout aussi colorés les uns que les autres.

Au cours de cette journée, j’ai eu un véritable coup de coeur pour un stand. On y retrouvait des poupées, des veilleuses, des lampes, toutes fabriquées et peintes à la main dont le visage de cette magnifique poupée.


L’année prochaine, j’aimerai participer activement à une journée comme celle-ci qui a été une véritable réussite. D’une part, j’espère avoir aménagé à Villemur d’ici là et d’autre part, je voudrais me lancer et avoir mon propre stand. J’ai différentes activités à mon arc, les bijoux en pâte fimo, en perles que je tresse, ou que je travaille sur un métier à tisser, des doudous, des écharpes et des châles au tricot, des bracelets kumihimo, brésiliens, des accessoires au crochet comme des porte-clefs. Je fais tout ça pour le plaisir, en tant qu’amateur, pas pour gagner de l’argent mais parce que j’adore les activités manuelles qui occupent une grande part de mes journées.

Et voilà, résultat de cette journée : très très fatiguée le lendemain mais regonflée à bloc pour m’exprimer par l’intermédiaire de toutes mes activités manuelles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Souvenir de voyage

Très jeune, je rêvais de découvrir la Réunion. J’aime le folklore, la chaleur, la flore, cette île était pour moi mon plus rêve à réaliser.

En 2006, à l’occasion de mon voyage de noces, nous avons atterri à Saint-Denis de la Réunion et après récupération de la voiture de location, direction “Les Avirons” au sud de l’île, situé dans les hauteurs au-dessus de “l’Etang Salé“. Au cours du mois, nous avons été souvent au marché de “Saint-Paul“, très coloré tant par les étals de de fruits et légumes, de fleurs, de vannerie que de tissus. Et c’est de là que j’ai tiré mon inspiration pour le choix des cotons pour ma future pieuvre.

Continuer la lecture de « Souvenir de voyage »

Une petite nouvelle

 

Contrairement à mes habitudes, j’ai choisi pour mon nouveau projet de changer la taille de ma future pieuvre. Plutôt que de réaliser le modèle en 48 mailles, j’ai opté pour le 42 et un crochet n° 2,5.  Au final, j’aime bien, je la trouve encore plus touchante pour un bébé plume. C’est trop mimi ! J’ai choisi un coton CapriPlus de chez Katia très coloré et du coton blanc juste pour trancher et quelques rangs à partir desquels j’ai concocté une collerette.

Continuer la lecture de « Une petite nouvelle »

A Vos Crochets !

A VOS CROCHETS ! 

 

 

Une rencontre entre pieuvreuses toulousaines !

 

J’organise à mon domicile mon prochain café-crochet entre pieuvreuses toulousaines le

 

Dimanche 13 Mai 2018 à partir de 14 H 30

 

Pour plus d’informations, contactez moi directement par le formulaire de contact.

Suite … Mes petites pieuvres

Et bien oui, mon précédent article étant un peu trop long, j’ai pensé le partager en 2. Ainsi, vous vous lasserez moins de découvrir mes petites bébêtes à tentacules destinées aux petits bébés prématurés.

Alors, je continue de vous présenter celles que j’ai crocheter ainsi que les badges et porte-clefs que j’ai confectionnés pour le personnel soignant.

 

Continuer la lecture de « Suite … Mes petites pieuvres »

Mes petites pieuvres

Même si je n’ai pas publié depuis plusieurs mois, je n’en ai pas pour autant laissé tomber mes petites pieuvres.

J’avais été nommée co-ambassadrice pour la région toulousaine mais pour des raisons évidentes de compatibilité, j’ai été déchue de mon poste. Ca ne m’empêche pas pour autant d’éprouver toujours autant de plaisir.

Ma priorité est le bien-être des bébés plumes, le réconfort que peuvent leur apporter ces instruments thérapeutiques tellement importants.

Il y  a eu

Coco

Continuer la lecture de « Mes petites pieuvres »

Nouvel agencement !

Pour que mes petits-enfants puissent rester quelques jours chez mamie, il m’a fallu envisager des changements dans mon atelier. J’avais ma petite idée : un meuble étagère de chez IKEA. Il va me permettre d’organiser les fournitures pour mes différentes passions : les livres de tricot, crochet, coton, laine, perles, broderie etc.

Equipée de mes outils, je me lance dans le montage de mon meuble. Au moment où je rédige cet article, il me reste 3 éléments à insérer. Mes blocs portes et mes tiroirs sont posés.

Après, grosse partie de tri, d’organisation, d’étiquetage.undecided

Et pour gagner encore plus de place, ma fille m’a conseillé de trouver un bureau plus petit ; moi, j’ai pensé au même meuble mais avec une table escamotable. Je gagnerai ainsi de la place pour le rangement et une grande table ; je n’aurai plus besoin de me servir des rallonges de ma table de la salle à manger.