Défi – J2 – Mon plus grand rêve

Depuis mon enfance, j’ai toujours été attirée par les danses antillaises. J’ai toujours nourri en moi le désir de partir sur l’île de La Réunion. J’en rêvais et pour notre voyage de noces mon plus grand REVE s’est enfin réalisé. Nous nous sommes mariés en novembre 2004 et comme nous étions installés, mes enfants ont organisé une cagnotte en guise de cadeaux parmi tous les invités, ami(e)s, collègues et ont réuni la somme qui nous a permis de réserver nos billets (vol aller/retour).

A partir si loin, nous voulions profiter au maximum de notre séjour et nous avons choisi d’y passer le mois de janvier 2006. Nous avons donc réservé nos billets puis nous nous sommes mis en quête d’un hébergement chez l’habitant. Nous avons fini par trouver notre bonheur, sur les hauteurs de l’Etang Salé, plus précisément aux Avirons, chez des enseignants métropolitains. Cette commune se situe entre Saint-Leu et Saint-Pierre, sur la côté ouest, la plus belle grâce à la beauté de ses plages. La côte est bien au contraire est différente, faite de galets.

Après les billets, l’hébergement, il nous fallait un moyen de locomotion et nous avons opté pour un loueur situé sur l’Aéroport de Saint-Denis. C’était un des moins chers.

HOTEL DE VILLE

L’Hôtel de Ville de Saint-Denis

Marché couvert de Saint-Denis

IMG_0022

Le 3 janvier 2006, nous atterrissions à La Réunion et notre voiture nous attendait comme prévu .

Nous avons pris la route par la côte, la route des Lamatins n’existait pas encore. Nous dévorions des yeux tout le paysage que l’on découvrait tout au long de notre circuit. Nous avons longé la côté, traversé des villages comme St Gilles les Bains, Boucan Canot, Saint-Leu pour arriver à l’Etang Salé . Là, nous avons pris notre premier repas dans un petit restaurant non loin de la plage. Nous étions aux anges et étions vraiment ravis à l’idée de passer un mois complet sur cette île.

Nous nous sommes ensuite rendus aux Avirons et avons rapidement trouvé notre studio chez le couple d’enseignants. Nous logerions au rez-de-chaussée d’une très grande maison, dans une case comme on dit là-bas, située devant la piscine des propriétaires laquelle nous avions accès. Nous avions une vue magnifique sur l’Etang Salé puisque nous étions sur les hauteurs ainsi que sur l’Océan Indien.

IMG_0003

IMG_0002

Notre case

Je suis heureuse, mon mari a pu m’envoyer toutes les photos que nous avions faites à La Réunion et je peux donc poster les originales qui sont de meilleure qualité.

 

Saint-Leu est la plage sur laquelle nous nous sommes le plus souvent baigné et lorsque nous sommes passés devant la gendarmerie, je n’ai pas pu me retenir de la prendre en photo.

 

Photo 008

 

Nous avons goûté au fil des jours des plats typiques comme le rougail boucanais, mais ce que nous préférions le plus c’était la variété des fruits et leur goût qui n’a rien à voir avec ceux que l’on peut trouver en métropole.

PITAYA

 

Ananas, mangue, litchis, fruits de la passion. Le seul que nous n’avons pas goûté c’est le pitaya, un peu cher à notre goût et qui n’emporte pas forcément tous les suffrages. Apparemment, son goût ressemblerait un peu à celui des kiwis.

IMG_0062

Un mois entier, magnifique. Un matin, alors que nous étions sur la plage, ma fille m’appelle au téléphone pour m’annoncer qu’il neigeait à gros flocons. Un paroxysme quand on réalise qu’on était au bord de l’eau, à bronzer, à jouer, à nager dans une eau délicieusement chaude et qu’en métropole c’était vraiment l’hiver.

LA FENETRE LES MAKES

 

Dans la baie de Saint-Paul, lors d’une sortie en bateau, nous avons eu la chance d’être accompagnés par les dauphins. Les organisateurs de la sortie ont descendu dans l’eau des canoés, et par groupe de 2 dans chaque bateau, nous avons eu la chance de pouvoir les approcher.

 

IMG_0016

 

Voilà, en résumé, mon plus grand rêve, je l’ai déjà réalisé mais je vous dirai que si j’en ai un autre, c’est celui de passer mes vieux jours au bord de l’eau, près de la Méditerranée.

 

Je vous donne rendez-vous demain pour d’autres aventures.

 

PS. : il serait sympa de laisser un petit com pour me dire ce que vous avez pensé de mon plus grand rêve. Merci à vous !

 

mod_article25254193_10

4 réponses sur “Défi – J2 – Mon plus grand rêve”

    1. Merci beaucoup Gaëlle. Je suis très heureuse que mon rêve soit devenu réalité. Au moins, le plus important pour ma part a été réalisé avec l’homme de ma vie qui avait lui aussi envie de découvrir cette île magnifique.

    1. Oui tu as raison bypimprenelle. Mais je n’ose en parler car je ferai bondir certaines personnes qui m’entourent. Alors secrètement, je nourris le désir de pouvoir le vivre un jour, peut-être qu’un jour je me confierai. Merci de ton passage sur mon blog. Ca me fait super plaisir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.