Nécessaire à couture

Depuis quelques semaines, j’ai fait la connaissance de The Fourmi Créations, sous son véritable nom Marie Lassignardie, d’abord virtuellement ensuite pour mon 1er cours à son domicile.

Marie a créé un groupe pour les débutantes en couture et je m’y suis inscrite. Ce groupe compte près de 2290 membres, c’est dire le succès que rencontre notre charmante professeur. C’est une fille géniale, la main sur le coeur, très simple et très avenante. Mon 1er cours a duré près de 2 H et j’ai, avec son aide, réalisé une blague à tabac.

Au fil des jours, je deviens accro à ma machine. Et l’envie de persévérer est toujours présente. Je sais que j’avancerai à mon rythme, je ne veux pas aller trop vite, je ne veux pas bâcler ce que je fais, je prends mon temps.

Marie a déjà réalisé un Live dans lequel elle apprend la méthode de broderie pour les appliqués. Je ne l’ai pas encore regardé mais ça ne saurait tarder car j’ai deux kits à faire pour mes petits-enfants en appliquant sa méthode avec l’aide de sa vidéo

En même temp que mes 2 kits, je lui ai aussi acheté celui de la trousse de couturière et samedi soir, j’ai assisté à mon 1er Live au cours duquel Marie a cousu cette fameuse trousse.

Aujourd’hui, j’ai mis son cours en application en suivant son tuto en vidéo. C’est vraiment super, quand on n’a pas compris une étape, on peut revenir en arrière.

J’ai passé la fin de la matinée et le début de l’après-midi sur ma MAC, à assembler l’une après l’autre les différentes pièces. Pour terminer ma trousse, j’ai mis en application la vidéo que Marie a faite expliquant la méthode pour coudre un biais en angle. 

Je vous montre le résultat sans vous faire languir plus longtemps.

 

1

 

 

Le kit comprenait toutes ses pièces (élastique, bouton, biais, tissu extérieur et intérieur, la toile cirée avec laquelle j’ai cousu une poche transparente, la polaire pour fixer les aiguilles) ainsi que des petits flex représentants les ciseaux, la machine à coudre et le nom de ma trousse.

 

3

 

J’ai fait cette photo pour montrer à Marie la pose du biais que j’ai réalisée et avoir son avis. Même si ça n’est pas parfait elle m’a dit être fière de moi et moi je le suis à mon tour. Je sais que je progresse, que j’ai encore beaucoup à apprendre mais ça prendra le temps qu’il faudra.

 

4

 

Comme vous le constatez, cette pochette est très pratique et offre de nombreux rangements.

J’ai appris aux côtés de Marie à me servir de cet outil qui sort de la poche et que l’on appelle « réglet de couture », il est très utile notamment pour les ourlets, les cols, etc…

Voilà pour aujourd’hui ce sera tout en dehors de ma pochette à kleenex que j’ai cousue en quelques minutes. C’est tout de même plus joli que dans son emballage plastique.

 

Pochette à kleenex

 

 

ob_2fbda3_excellente-fin-de-journee-ecureuils-su

2 réflexions au sujet de « Nécessaire à couture »

Laisser un commentaire